L' Empereur Frédéric

L' Empereur Frédéric


Frédéric Barberousse


Personnage bonus apparu dans la version gold, c'est à dire Stronghold Warchest


De son vrai nom Frédéric Ier de Hohenstaufen, dit Frédéric Barberousse
Né en 1122, fils du duc de Souabe et d'Alsace Frédéric de Hohenstaufen et de Judith de Bavière, fille du duc Henri IX de Bavière dit Henri le Noir.

Il construit de nombreuses forteresses sur ses domaines souabes et alsaciens. En 1150, il fait construire un château fort dans ce qui allait devenir la ville de Kaysersberg.
Il est élu empereur allemand le 4 mars 1152 par les princes-électeurs et succède à son oncle l'empereur allemand Conrad III de Hohenstaufen.

En 1154 il mène une expédition de conquête en Italie au cours de laquelle il est couronné empereur du saint empire romain germanique le 18 juin 1155 à Pavia par le pape Adrien IV avec qui il entre en conflit de pouvoir.

En été1158 , il entreprend une expédition de conquête plus importante en Italie. Il prend Milan, après un mois de siège, à qui il impose des conditions de défaite sévères.

En 1160 il est excommunié par le pape Alexandre III.
En 1162 Frédéric Barberousse retourne en Italie pour mater l'insurrection contre sa domination soutenue par le pape Alexandre III qu'il fait fuir en France.
Il prend à nouveau Milan qu'il fait détruire avec le concours de cités voisines alliées.

En 1164 la Ligue de Vérone puis en en 1167 la Ligue lombarde anéantissent la politique impériale allemande en Italie.
Entre 1166 et 1167 Frédéric Barberousse retourne en Italie et prend Rome après avoir pris Ancône où l'empire byzantin avait repris pied. Il se fait recouronner empereur par l'antipape Pascal III. Son armée est décimée par une épidémie. Alexandre III se réfugie dans les villes du nord de l'Italie où il organise la révolte avec la Ligue lombarde.

En 1174 il revient avec une armée bien moins forte, et après l'échec des négociations de Montebello en 1175, il est sévèrement défait à la bataille de Legnano par la Ligue lombarde et, plus grave encore, il doit céder aux exigences du pape Alexandre III et signe le paix de Constance, qui le mets en égalité avec le pape. En 1177 il reconnaît le pape Alexandre III par le traité de Venise et met fin au schisme papal.
Le 12 mars 1178, Alexandre III revient enfin à Rome après 16 ans de conflit.

Le 30 juillet 1178, il se fait couronner roi d'Arles.

Le pape Clément 3 appelle à la croisade . L'Empereur Frédéric Barberousse répond le premier (diète de Mayence 1188).
Le 11 mai 1189, il est âgé de plus de 65 ans, et quitte Ratisbonne en Allemagne pour la troisième croisade où il est rejoint en juillet 1190 par les rois Philippe II de France et Richard Ier d'Angleterre.
Ce qui explique sa présence dans ce jeu.

Il remporta quelques succès sur les Turcs en Asie Mineure, mais son armée fut décimée par les maladies, lui même le 10 juin 1190 se noie accidentellement à l'âge de 68 ans sur la route de croisade de Jérusalem en traversant la rivière Saleph en Asie Mineure (actuelle Turquie).
Son fils Henri VI du Saint-Empire lui succéda comme roi des Romains et empereur d'Allemagne.

Frédéric est le sujet d'une légende de héros endormi, qui dit qu'il n'est pas mort, mais endormi avec ses chevaliers dans une cave dans les montagnes de Kyffhäuser en Thuringe, en Allemagne.
Et que lorsque les corbeaux cesseront de voler autour de la montagne, il se réveillera et rétablira l'Allemagne dans son ancienne grandeur.
En accord avec l'histoire sa barbe rousse a poussé à travers la table auprès de laquelle il est assis. Ses yeux sont à demi clos dans son sommeil, mais, de temps en temps, il lève la main et envoie un garçon voir si les corbeaux ont cessé de voler.
 


Gribouil



Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site