Choke Zones

 



Dans cette nouvelle mission pas spécialement sympathique, vous êtes sur une presqu'île, la côte ne se révélant pas très amicale à votre sujet. Les ennemis sont partout, solidement alliés pour vous en faire voir de toutes les couleurs, et il est donc nécessaire de dégager du terrain assez rapidement. Effectuez donc un rush rapide, propre et net de l'Abbé à l'aide de massiers pour être plus tranquille par la suite.
 
Dépêchez-vous de rusher l'Abbé, et essayez si vous le voulez de rusher les autres, mais vous éprouverez plus de difficultés

Il s'agira ensuite de se défendre contre les pitoyables assauts ennemis. Contentez-vous ici de construire trois grand corps de garde, et une ou deux tours rondes surmontées de balistes pour contrer les catapultes de Philippe-Auguste.

Il sera ici assez difficile de produire des ressources, les gisements de fer et de pierre étant au coeur des gués menant à votre château. En conséquence de quoi, il vous faudra dépêcher des groupes d'arbalétriers pour protéger vos carrières des assassins du Nizar qui se révèleront sans la moindre pitié.
 
L'une des lamentables attaques de Philippe-Auguste, alliant de pauvres chevaliers qui s'en prendront à vos carrières, et une troupe de lanciers incapables
 
Ces gisements-ci seront particulièrement exposés au danger ennemi. En effet, vous devrez d'un côté affronter les assassins du Nizar, et de l'autre les massiers du Shérif. Assurez-vous donc d'avoir suffisamment de troupes, et pour cela, construisez de multiples ateliers
 
Une attaque du Nizar. Faites toujours très attention aux assassins de l'adversaire

Il convient maintenant de se débarrasser des ennemis, véritable problème de cette mission. Avec peu de gisements disponibles, il semble en effet assez difficile de pouvoir produire une armée correcte. Commencez donc par Philippe-Auguste, en envoyant une troupe composée de soixante arbalétriers. Méfiez-vous des chevaliers du Roi de France qui n'hésiteront pas à vous charger dans la plus pure tradition. Vos arbalétriers ne feront qu'une bouchée de la défense du Roi de France. Envoyez ensuite quelques massiers pour le tuer.
 
Dépêchez-vous d'en finir avec le Roi de France
 
Sécurisez de la sorte cette exploitation de pierre des archers arabes de l'Emir

Il convient ensuite de vous servir de cet îlot où se tenaient jadis l'Abbé et le Roi de France pour vous en prendre au Nizar. Utilisez donc la célèbre méthode des catapultes en tirant depuis l'autre côté de la rive sur son château. Il faudra ensuite envoyer de nombreux massiers (au moins 150) pour pouvoir tuer le Nizar. Vos massiers devront en effet passer devant la défense de l'Emir, et ensuite affronter les assassins du Nizar, qui se sont ici révélés particulièrement irritants.
 
A de multiples reprises, les assassins du Nizar sont parvenus à tuer mes massiers. N'hésitez donc pas à en envoyer bien plus d'une seule centaine !

Dans la logique des choses, il aurait d'abord été préférable de d'abord s'attaquer à l'Emir, puis ensuite au Nizar. Personnellement, l'Emir fut la dernière personne à qui je m'attaqua. Faites comme bon vous semble.

En effet, j'ai après tourné initialement mes foudres vers l'Emir, mais, ce dernier, protégé par les massiers du Shérif se révélaient difficilement attaquables. J'ai donc attaqué le Shérif. Contre lui, essayez au préalable de démolir à coups de catapultes quelques petites tours, mais il devrait se révéler plus facile à tuer que le Nizar. Pour moi, environ 130 massiers ont réussi à lui faire mordre la poussière.
 
En attaquant à la bourrin, vous tuerez aisément le Shérif

Il reste ensuite à s'attaquer à l'Emir. Contre lui, il est préférable d'attaquer par le nord, dans le sens où ses mangonneaux sont au sud. Essayez également d'attaquer juste pendant que lui-même attaque, afin d'être sûr d'avoir le moins de troupes possibles à combattre. Méfiez-vous également des ingénieurs à huile bouillante, et envoyez donc deux bataillons : l'un destiné à tuer tout le monde et à se prendre l'huile bouillante, et l'autre, juste derrière, qui termine l'oeuvre engendrée par le premier, à savoir la mort de l'Emir. Vous terminerez alors cette simpliste mission... malheureusement chiante.
 
Concluez en tuant l'Emir pour quitter cette monotone mission




Retour sur la piste


Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site