Hadès






Bienvenue sur le podium final ! Je crois que vous n’êtes pas le bienvenu…

La fin se rapproche, mais si la 47 était extrêmement facile, la 48 risque de décourager les derniers combattants. Cette mission est en effet très difficile, et ce sur plusieurs points. Même si l’on commence avec 10 000 pièces d’or, vous comprendrez vite qu’on a extrêmement peu de places, peu d’oasis, peu de fer, de pierre, et également des restrictions technologiques importantes que les Seigneurs ennemis n’ont pas, bien entendu.

Cette mission s’annonce donc comme une mission où se développer sera difficile, mais également se défendre. Vous avez en effet trois ennemis qui vous encerclent, soutenu par un autre Seigneur en arrière. Les attaques seront synchronisées, et vous serez donc très rapidement débordés sur tous les fronts à la fois.

Vous pouvez cependant acheter ce qui n’est pas disponible au marché. L’avantage de cette situation peu encourageante est que vous n’aurez pas une population très élevée, ce qui vous permettra de placer le mode d’alimentation du grenier à « Rations supplémentaires » ou, au mieux, en « Double-rations », et d’y appliquer les taux d’impositions correspondant.

La principale difficulté du point de vue de la défense est que vous serez obligés de faire des mangonneaux, les balistes étant prohibées. L’avantage est que les mangonneaux balaieront le Calife et le Porc, et peuvent également raser Cœur de Lion, mais ce sera long. Et vous aurez bien entendu un quadruple rush à affronter.

Ne tardez donc pas, et passez immédiatement la vitesse du jeu à 20. Faites un mur le plus rapidement possible, en sachant qu’il faudra également placer une ou deux tours carrées à l’est contre les catapultes du Porc. Lorsque vous aurez fermé votre château, les ennemis retireront leurs constructions. Implantez-vous alors, revendez la bière, le houblon, le brai, le fer au marché, et démarrez rapidement la production de fer, de pierre, de bois, et une agriculture basée uniquement sur le pain (de toute manière, vous n’aurez pas le choix). Vous n’avez bien entendu qu’une ou deux minutes au grand maximum pour placer tout cela, car ça va venir très vite.


Un début de défense. N’essayez pas de placer des fermes au nord, les balistes incendiaires du Calife ont des arguments imparables

N’essayez pas également de construire trop de tours carrées au nord-ouest, car vous devrez sinon affronter le mangonneau de Cœur de Lion. Il faudra donc le raser en utilisant une catapulte. Cependant, ce n’est pas le problème urgent.

Dépensez votre or à l’achat d’une cinquantaine d’arbalétriers à répartir un peu partout ; achetez énormément de pierre pour créer vos tours carrées, en les répartissant là ainsi tout le long du mur, en les protégeant avec des murs, en construisant devant une seconde ligne de tours, etc… Vous aurez cependant énormément de chance si vous parvenez à faire une deuxième ligne complète. En fait, renforcez principalement le front nord-est, pour mitrailler le Calife et le Porc, ainsi que le front nord-ouest.

Les attaques seront principalement au nord. Le premier assaut est le moment le plus dur de la partie, vous aurez donc besoin de tout votre courage pour survivre. Ne laissez aucune brèche, ce serait une chose terrible, car le Calife enverrait immédiatement sa masse d’esclaves pulvériser votre château, si on peut du moins appeler ce minable taudis un château.


Changez rapidement le mode de tir des mangonneaux pour bombarder les tunneliers et les catapultes que feront les deux Cœurs de Lion.


Même si vous pouvez avoir l’impression d’être écrasé, dites-vous que chez l’ennemi, c’est pire. Evitez impérativement de perdre des tours carrées, et conservez votre pierre pour en construire de nouvelles.


La démolition des catapultes pourra dès fois être extrêmement longue. Plus il y aura de mangonneaux, plus elles seront vite détruites. Vous comprenez maintenant pourquoi le premier assaut est le plus délicat ?

Le premier assaut passé, votre muraille doit être dans un sale état (sinon, tant mieux). Ne perdez pas de temps à souffler, et agissez vite. Inutile d’embaucher plus d’arbalétriers, commencez par faire une catapulte, puis bombardez la tour carrée de Cœur de Lion content un mangonneau. Sa destruction est vitale. Vérifiez en attendant s’il n’y a pas moyen d’intensifier la production de pierre, afin de construire plus de tours carrées.

Ne perdez pas courage si vous avez l’impression que votre défense n’est plus réellement une défense. Reconstruisez tout, et implantez de nouvelles tours carrées. Essayez d’aller le plus au nord possible, en envoyant vos troupes (ou de nouvelles troupes, ce qui est préférable) sur les nouvelles positions.


Le mangonneau de Cœur de Lion sera très irritant. Vous pouvez le raser avant le premier assaut, mais faites attention à ce qu’il ne tombe pas au cœur de tirs croisés. Une fois démolie, construisez une série de tours carrées afin de massacrer non seulement les catapultes de l’ennemi, mais son château.

Développez-vous considérablement en attendant le second assaut. Lancez la production de spadassins européens si vous en avez envie, mais je recommande de le faire après le second assaut, qui sera la vérification ultime. Si vous survivez sans pépin, votre défense est parfaite. Sinon…

En théorie, le second assaut sera moins dévastateur, car vos mangonneaux pulvériseront le Calife, le Porc, et, si vous êtes talentueux, Richard Cœur de Lion. Il ne reste qu’un ennemi qui ne subira rien de vos mangonneaux.


Lentement mais sûrement, le Calife perdra progressivement toutes ses tours

De plus, si vous parvenez à vous développer suffisamment loin avec vos tours, vos arbalétriers parviendront à tuer les ingénieurs ennemis avant même qu’ils ne rentrent dans leurs tentes.


Devenues inefficaces, les catapultes ne seront plus d’aucun intérêt stratégique


Une telle défense garantit sans conteste votre victoire. Essayez cependant de faire plus de tours carrées, ne connaissez aucun temps mort.

Il restera alors à se débarrasser des ennemis. Le Calife et le Porc devraient être extrêmement facile à tuer, de même que Richard Cœur de Lion.

Si vous éprouvez des problèmes de nourriture, tuez le plus vite possible le Porc et le Calife, et placez une rafale de fermes à blé. Sinon, il vous faudra attendre, et trouver un moyen d’avoir de la nourriture (en l’achetant par exemple ; si vous n’avez plus d’or, il vous faudra en trouver (en revendant du fer ou de la pierre par exemple, mais n’oubliez pas de construire d’autres tours carrées) et vous comprendrez pourquoi cette mission s’appelle « Hadès »).

Contre le dernier Cœur de Lion, envoyez tout simplement tous vos arbalétriers pour massacrer sa défense. Il ne restera alors plus qu’à l’achever.



Retour sur la piste


Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×