Holy Hole

 



Dans cette nouvelle mission dont la carte devrait rappeler pas mal de souvenirs à certains, vous affrontez deux Abbés. L'Abbé se caractérise par une utilisation abusive et hyperbolique de moines guerriers qu'il utilise en masse pour attaquer votre forteresse. Vous l'aurez donc compris, fermer le plus tôt possible sa forteresse sera primordial.

Là encore, vous ne devriez pas éprouver de sérieuses difficultés. Les gisements de fer et de pierre sont proches et vous encerclent, de même que les arbres, certes peu nombreux, mais suffisamment pour vous développer rapidement et efficacement. Un oasis est juste à côté de vous, vous n'aurez donc aucun problème de nourriture.

Les Abbés feront des attaques synchronisées. Même si les moines guerriers peuvent paraître nombreux, ils se répandent sur la muraille, et mettent donc du temps à la démolir. Je conseille donc de crèneler votre mur, et d'y établir deux fronts : un au nord contre l'Abbé de Stirling, et un au sud-est contre Dumfries.

Les Abbés n'hésiteront pas à annexer tout ce que vous n'avez pas déjà pris, à savoir gisements de pierre comme oasis. N'hésitez pas à utiliser vos lanciers pour raser le plus tôt possible ses constructions ; il se peut en effet que l'ennemi envoie des troupes dans ses fermes pour les protéger. Les moines guerriers ennemis ne vous poseront cependant pas vraiment de problèmes sérieux. Cette mission n'est pas spécialement difficile.

L'Abbé de Dumfries utilisera également progressivement une méthode assez embêtante : gêner votre développement en pulvérisant à coups de catapultes ou à l'aide d'archers européens vos constructions comme les carrières ou les fermes.
 
Au départ, vous aurez quelques archers européens à combattre

 
Les catapultes remplaceront bien vite les archers européens

Assurez-vous donc d'avoir plusieurs tours rondes équipées de balistes pour pouvoir rapidement démolir les catapultes. Les catapultes se placeront de plus de plus en plus loin par rapport à vos balistes pour ne pas être détruites, tout en pulvérisant vos constructions.

Lorsque la première attaque viendra, les autres s'enchaîneront assez rapidement. Les Abbés attendront en effet d'être correctement développé avant de passer aux grosses attaques.


Si vous avez placé des fermes dans l'oasis du nord-est, vous vous rendrez vite compte que les archers européens sur les tours de Stirling tueront vos fermiers. Il faudra donc réagir, et pour cela utiliser la bonne vieille technique des mangonneaux. Construisez donc une ou deux tours rondes le plus proche possible du château de Stirling, mettez entre vingt et trente arbalétriers dessus.

 
Il sera très facile de pulvériser la défense de Stirling

Envoyez ensuite un petit commando de spadassins européens pour tuer l'Abbé de Stirling.
 
Le château de l'Abbé étant stratégiquement mal construit, ses moines guerriers ne pourront pas venir l'aider, le corps de garde de l'Abbé se fermant automatiquement

Il ne restera plus qu'un Abbé à tuer. Malheureusement, la méthode des mangonneaux ne fonctionnera pas ici. Si vous avez beaucoup d'arbalétriers, vous pouvez les envoyer tuer les soldats de Dumfries. Sinon, contentez-vous d'envoyer une cinquantaine de spadassins européens ; cet effectif devrait être suffisant pour le tuer.

 
Pendant que vous vous escrimerez sur le petit corps de garde de Dumfries, envoyez plusieurs soldats démolir la cathédrale adverse

 
Dumfries ayant placé je ne sais pourquoi son armée sur sa tour carrée, vous n'aurez aucun problème pour le tuer !

Il me paraît plus honnête de dire que j'ai eu énormément de chance pour le meurtre de ces deux Abbés. En effet, Stirling avait positionné ses moines guerriers dans un secteur où ils ne pouvaient les aider, et Dumfries, qui voulait m'attaquer, avait mis ses moines guerriers sur sa tour carrée pendant que je l'attaquais. Vous n'aurez sans doute pas autant de chance que moi, et les moines guerriers sont très efficaces au corps-à-corps. Aussi soyez malins, et sauvegardez sagement avant toute attaque. Si vous échouez, augmentez votre armée d'attaque avant de repartir à l'assaut. Cette mission ne doit cependant pas poser de grand problème.

 

           

Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×