La vallée de l'espoir





Soyez fous, et ne vous refusez aucun défi pour pouvoir triompher de cette mission !

Cette mission est loin d’être aussi difficile que la précédente, mais loin aussi d’être aussi simpliste que l’avant-dernière mission. Vous comprenez la subtilité ?

Le principal problème provient du fait que vous avez juste en face de vous Richard Cœur de Lion III, qui se développera, comme chacun le sait maintenant, en vitesse grand V, et vous bombardera assez rapidement avec des mangonneaux, des catapultes, et Dieu seul sait quoi d’autre. Au niveau des ressources, vous n’avez que du fer, qui sera difficilement exploitable, et du brai, ainsi que du bois et de la verdure. Pas de pierre.

Autant dire qu’un combat défense contre défense avec Cœur de Lion III s’avérera très difficile, et n’est réservé qu’aux virtuoses, et encore… Comment faire, donc ? Changer l’emplacement de la réserve ? Je ne vois pas ou vous pourrez la mettre, l’ennemi étant partout. Il ne reste donc qu’une solution. Vous voyez laquelle ? On l’utilise surtout contre les Rats, ou les Serpents quand ils sont en grand nombre.

Oui, oui, c’est bien ça, le rush.

Aussi insensé que cela puisse paraître, il vous faudra en effet rusher Richard Cœur de Lion III, et compter principalement sur vous-même. Saladin sera en effet occupé à mater ses deux voisins, et pulvérisera complètement son premier voisin. Malheureusement pour ce dernier, au fur et à mesure du temps, l’inverse finira se produire. Vous avez cependant largement le temps de tuer quinze fois Richard Cœur de Lion III en attendant ce moment crucial ou Saladin vous demandera de l’aide.

La technique à utiliser sera légèrement différente que d’habitude. En effet, la méthode classique consiste à utiliser des massiers. Cette technique ne pourra cependant pas fonctionner ici, les gardes du corps du Seigneur étant des spadassins européens, et le Seigneur lui-même capable de trucider une vingtaine de massiers sans même s’essouffler.

Les massiers se révéleront donc impuissants. En conséquence, il ne reste plus qu’un type d’unité à utiliser : les archers montés. Le rush sera donc ainsi très long, et on ne peut donc pas l’appeler exactement « rush » ; un rush se doit en effet d’être une attaque rapide. Ici, ce sera très long, et vous n’aurez aucune défense, ce qui ne pose pas vraiment de gros problèmes, vu que les ennemis ne vous attaqueront jamais, se concentrant sur Saladin.

Envoyez donc extrêmement rapidement les archers montés, tandis que vos lanciers et le Seigneur en personne se dirigeront pour raser en priorité la caserne de Richard Cœur de Lion III, empêchant ainsi ce dernier de créer de nouveaux soldats, ce qui, à la longue, finirait probablement par vous battre. N’hésitez pas également à revendre votre stock de pierre pour acheter deux ou trois autres archers montés. Utilisez sans hésitation la fonction « Patrouiller » des archers montés, qui sera ici extrêmement efficace.

 
 Envoyez le plus d’archers montés possible, et ce le plus rapidement possible


Afin d’éviter l’envoi d’hallebardiers, envoyez rapidement les lanciers de départ, mais aussi le Seigneur raser la caserne.


Ne comptez pas trop sur Saladin pour vous prêter main-forte. Comme chacun le sait, on n’est jamais mieux servi que par soi-même. La preuve ici, démolissez le peu de troupes restant à Cœur de Lion III, et rasez sa ville sans hésitation.

Parallèlement à cet assaut, démarrez une production de spadassins européens. Le problème qui finira par se poser est que Cœur de Lion III, lorsqu’il sera à l’inévitable conclusion que la situation est dramatique, sortira en personne pour s’occuper des archers montés ennemis. Et, comme je l’ai précédemment dit, le Seigneur n’est pas de taille contre un tel ennemi. N’hésitez pas à raser les mines de fer de Cœur de Lion III, ou même de Saladin, bien que je préconise de s’implanter dans le vaste gisement de fer au nord-ouest.

Il n’est de plus par impossible que Cœur de Lion III parvienne à construire ses murs, et au moins une tour carrée. Ne vous affolez pas pour si peu, et faites très attention si jamais le Seigneur ennemi devait sortir, traquant avec hargne vos archers montés. Il vous suffira de faire le tour du château, en ne relâchant à aucun moment votre attention.


Evitez de jouer au héros ; il y a une marge entre « héros » et « fou ».

Une fois que vous vous êtes débarrassés, démarrez rapidement une production d’arbalétriers, pour améliorer les maigres défenses de Saladin.


Faites attention ; Cœur de Lion I ne sera pas tout le temps dans cette lamentable défense

Recréez très rapidement un nouveau bataillon de spadassins européens et, pendant que vous améliorez la défense de Saladin des assauts de Richard Cœur de Lion II, attaquez le premier, pour en finir avec lui aussi, n’en laissant plus qu’un en plein combat contre Saladin. Vous pouvez construire une série de tours rondes en partant du château de Saladin ou du vôtre, et en les équipant de mangonneaux. Le problème est qu’il faudra acheter de la pierre, ce qui nécessite de l’or.


Si jamais vous voyez ces troupes marcher vers vous, soyez rassuré ; elles viennent juste raser des constructions appartenant à Saladin. Du moins, normalement…




Retour sur la piste

 


Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site