Le vent du désert





PREMIERE PARTIE – Maîtriser le Rat, épurer le désert

Beaucoup d’ennemis sont à affronter ici. Il y a en gros une « coalition » ennemie qui dirige toute la carte, avec deux ennemis qui ne sont pas alliés à chaque bord. Et pas des petits ennemis… D’un côté, vous ! De l’autre, Cœur de Lion !

L’équipe ennemie est une sorte de « ligne » verticale constituée de trois porcs, ainsi qu’un Rat hors de cette « ligne ». Il va sans dire que le Rat ici pose un problème, et qu’il est plus sage de s’en débarrasser, afin d’éliminer le nombre d’ennemis présents. Vus avez ne effet deux Porcs et un Rat qui sont autour de vous, mais les deux Porcs sont sur l’ouest, le Rat est vers l’est. En vous débarrassant rapidement du Rat, vous n’aurez ainsi plus que le front ouest à défendre.

Vous savez déjà, depuis la mission 8 (« Les sables du temps ») comment se débarrasser d’un Rat. N’utilisez cependant qu’une dizaine de massiers, et ce dès le début de la partie, sans même réfléchir à vous développer, en les envoyant attaquer le Rat. Ils le tueront sans peine, vous offrant 500 pièces d’or.

DEUXIEME PARTIE – Se développer à l’aide de mangonneaux et de balistes

Il ne sera pas très facile de lancer une bonne agriculture. Vous n’avez qu’un petit bout d’oasis au sud, et il est difficile d’attaquer le grand oasis au nord-ouest, car vous devrez affronter les troupes d’arbalétriers que placeront les Porcs dans l’oasis en question pour le protéger.

N’essayez donc pas de faire de fermes laitières ou de fermes à houblon, contentez-vous de faire uniquement le plus possible de fermes à blé.

Il y a un petit gisement de fer au sud-est, vous pouvez placer une mine de fer si vous le désirez, mais n’oubliez pas de murer ce petit passage en faisant soit un corps de garde si vous avez placé une mine de fer, ou en mettant un petit mur si vous n’avez pas mis une mine de fer.

Faites attention, les Porcs essaieront de vous rusher dès le début en envoyant des hordes de massiers. Construisez au préalable un grand corps de garde devant le donjon, et achetez au moins cinq arbalétriers, le mieux étant d’en avoir dix, pour les placer sur le grand corps de garde. Utilisez également les massiers restants de l’assaut contre le Rat pour bloquer les massiers des Porcs. Les arbalétriers seront néanmoins suffisamment efficaces.


Voici à quoi devrait ressembler le mur ; utilisez le trébuchet pour démolir les tours carrées du Porc devant vous, et de celui à droite

Pour vous développer, ne soyez pas timides, et n’hésitez pas à annexer le gisement de pierre et le gisement de fer juste au nord de votre position. Rasez les carrières et les mines de fer appartenant au Porc jaune, pour y placer les vôtres.


Colonisez les gisements de pierre et de fer. Vous ne craignez rien des arbalétriers du Porc, si vous détruisez ses deux tours carrées. Vous obtiendrez alors une production pierre/fer tout à fait convenable.

Je précise qu’il est ici inutile de construire des ateliers du tanneur ; sans vaches, les serfs ne pourront créer d’armures en cuir. Il faudra donc acheter les armures en cuir au marché. Si toutefois vous produisez des arbalétriers…

Utilisez donc à la fois les mangonneaux pour bombarder la structure du Porc jaune, mais aussi pour mitrailler la base du Porc noir. Si vous avez également des problèmes de nourriture, construisez une ferme à blé sur le petit bout de verdure se trouvant au sud de la défense du Porc jaune, juste à côté des gisements de pierre, là où il y a une ferme laitière. On peut cependant construire une ferme à blé sur ce bout de verdure.

N’oubliez également pas de faire des balistes, car vous devrez affronter le Porc bleu qui, même s’il tardera avant d’utiliser des armes de siège lors de ses assauts, se contentant d’envoyer de nombreux massiers lors de ses premiers assauts, les catapultes seront au rendez-vous. Il se peut même que ce soit le Porc jaune qui en utilise.

Ne faites pas une trop forte population, chose assez logique, étant donné que vous avez peu d’oasis. Vous pouvez néanmoins essayer de coloniser la verdure au nord-ouest, mais il faudra laisser des hordes d’arbalétriers pour protéger vos fermes, j’en ai bien peur. Il faudra également raser les fermes laitières des Porcs qui se trouvent déjà là ; utilisez pour cela vos massiers d’origine, ou bien vos lanciers, ou tout ce que vous voulez.

Vous n’avez là non plus pas grande chose à craindre de Cœur de Lion, qui n’arrivera pas à se développer, piégé dans sa petite « presqu’île », maltraité par le Porc bleu. En somme, tant que vous n’aurez pas tué le Porc bleu, Cœur de Lion sera théoriquement « sous contrôle ». Théoriquement…

Les mangonneaux seront ici redoutables, surtout contre le Porc noir. N’hésitez pas à faire cela toute une ligne de tours rondes, longeant le petit bout de mer séparant votre château de celui du Porc noir, en les équipant de mangonneaux, afin de lui enlever toute armée. Faites alors quelques spadassins européens, pour vous débarrasser du premier de ces Seigneurs ennemis.

Le Porc jaune ne devrait pas non plus tarder à trépasser, lui aussi mis mal en point contre les mangonneaux. J’en profite pour rappeler qu’il ne faut jamais attaquer un Porc par son corps de garde, en général entouré de fosses piégées. Il est donc préférable de passer les murailles, ce qui tombe plutôt bien dans la situation actuelle, où vous n’aurez qu’à frapper par la muraille du sud, pour attaquer le Porc jaune.

Contre le Porc bleu, il faudra malheureusement faire un assaut en règle. En théorie, celui-ci ne s’est pas aussi bien développé qu’à l’habitude, occupé qu’il l’était à combattre Cœur de Lion. Cependant, si vous tuez le Porc bleu, il faudra rapidement s’occuper de Cœur de Lion, car ce dernier ne profitera pour se développer. Le mieux à faire ici est donc de s’occuper des deux successivement, sans break.

Composez pour cela une solide armée comprenant au moins 100 spadassins européens (minimum conseillé, pour le maximum, vous n’avez aucune limite, je conseille cependant d’en utiliser environ 150/200, le plus dur sera ici de battre le Porc, mais faites votre choix en fonction du nombre de troupes ennemis dont dispose l’ennemi). Avant d’attaquer le Porc bleu, essayez de démolir ses tours carrées à l’aide d’un trébuchet, afin de réduire considérablement sa défense, la moitié (ou même les deux tiers) des arbalétriers lui appartenant ayant été placés sur lesdites tours.

En théorie, Cœur de Lion aura fait un château à « double muraille », mais avec deux trous (ou un seul si vous êtes malchanceux) permettant d’accéder à son fort. Le mieux à faire ici consiste à envoyer tous vos arbalétriers qui servaient pour votre défense aux pieds de son château. Si vous attaquez avec le bon timing, Coeur de Lion n’aura que quarante soldats à vous opposer. Il faudra donc au moins une cinquantaine d’arbalétriers pour être tranquillement sûr de l’écraser. Utilisez alors les spadassins européens qui ont servi à tuer le Porc pour tuer Cœur de Lion, et ainsi conclure la mission.






Retour sur la piste

 


Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×