Les cieux rouges





Bienvenue dans l’une de ces missions où vos stratégies d’attaques seront poussées à l’extrême !

Se rapprochant du principe de la mission 35, Le col du clair de lune, ne vous attendez cependant pas à des châteaux-forts aussi colossaux à prendre que ceux des deux Loups de la 35. Ici, les attaques seront faciles à bloquer, c’est donc vos attaques à vous qui seront délicates, surtout celles avec le Loup et Richard Cœur de Lion II, qui sont côté à côté. Néanmoins, cette mission n’est pas vraiment difficile, et vous devriez parvenir à la finir assez rapidement.

Vous êtes de plus familiarisé avec cette carte, qui était celle de la mission 23, Les plaines, contre plusieurs Rats particulièrement tenaces. Vous savez donc que vous aurez du mal à produire de la nourriture, et qu’il est donc préférable de compter avant tout sur les carrières et les mines de fer que sur les fermes pour produire du blé, qui créera du pain qui rempliera le grenier et remplira les estomacs de vos serfs.

Commencez par construire rapidement votre mur. Vous n’aurez besoin que des 150 Pierre disponible au départ pour obtenir une défense convenable.


150 Pierre seront amplement suffisants pour construire ceci

Je vous conseille d’être rapide à placer toutes vos constructions, et à embaucher une dizaine d’arbalétriers au marché, car Cœur de Lion II ne tardera pas à venir vous rusher. Ce sera cependant une attaque assez minable, et une dizaine d’arbalétriers aidé d’une baliste suffiront amplement à repousser l’ennemi.


La première attaque de la partie, qui ouvrira le bal


La seconde attaque de l’ennemi, qui sera très rapide

Vous comprendrez très vite que Cœur de Lion II sera le principal attaquant. Richard Cœur de Lion I ne vous attaquera jamais, et se contentera de manifester sa présence par l’envoi de quelques catapultes ridicules, qui seront démontés en deux temps trois mouvements par vos balistes. Le Loup cependant se réservera également le droit de faire ses surpuissantes attaques, mais, contrairement à d’habitude, attaquera lui aussi assez vite. Ne vous attendez cependant pas à des attaques allant aux rythmes endiablées des Rats, vous êtes bien loin du compte.


La première attaque du Loup, sans grand danger non plus

Aucun problème au niveau de la défense. Au niveau de la gestion et du développement, vous devez maintenant savoir, après la terrible mission 36, comment se développer sans fermes. Vous pouvez cependant placer quelques fermes, mais j’ai peur que les fermiers se fassent massacrer par les nombreuses troupes qui passeront dans le coin. L’oasis est de plus éloigné, et vous êtes sur une colline, ce ne sera donc pas très pratique.

Il est donc temps de songer à l’attaque. Attaquez-vous au plus faible des trois Seigneurs, Richard Cœur de Lion I, qui est à la fois le plus riche des trois, et représente donc une petite mine d’or. Utilisez le piège du bûcheron pour raser les tours carrées de l’ennemi.


Il ne reste plus grand-chose à faire pour se débarrasser de l’ennemi


Un massacre dans le camp adverse

La partie la plus facile vient de s’achever. Il s’agit maintenant de s’occuper du Loup, qui a fait une défense faiblarde, et qui, même si elle semble très impressionnante, a de quoi faire pleurer de joie Léonard de Vinci, mais laisse un bon stratège de glace devant les nombreux défauts qu’elle comporte.


La fameuse défense du Loup

Il est ici conseillé de passer en mode table rase pour mieux se rendre compte des multiples défauts que comporte le château du Loup. Ici, utilisez la même tactique que dans la mission 19, Rendez-vous avec l’histoire, qui consiste à attaquer sur les flancs de la forteresse du Loup. Ici, attaquez bien entendu par le nord, en rasant au préalable avec un trébuchet les tours carrées du Loup. Il suffira ensuite d’envoyer une centaine de spadassins européens pour tuer l’ennemi.

Rasez ensuite les tours du dernier ennemi, et utilisez tous les arbalétriers que vous avez produits (au moins une centaine, bien entendu) pour massacrer la défense du second Cœur de Lion. Il est à noter que si vous avez envoyé au moins 300 spadassins européens attaquer le Loup, vous devriez parvenir, avec beaucoup de chance, à tuer juste après le deuxième Cœur de Lion.

Quoiqu’il en soit, vous devriez réussir à terminer cette mission sans trop de difficulté.





Retour sur la piste


Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×