On the edge

 




On ne peut pas dire ici que la partie soit inégale au niveau des équipes. Trois contre trois. Cependant, comme toujours, vous démarrez avec bien moins d'or que vos adversaires ou vos alliés. Défendre le périmètre devrait cependant s'avérer assez facile, vu qu'il n'y a globalement que deux passages permettant d'accéder à la colline. Vous pouvez donc dès le début en murer un, mais il sera impossible de murer le second, et comme vous vous en rendrez compte, il va s'avérer impératif de murer les deux, car les ennemis s'en prendront irrémédiablement à l'adversaire le plus faible, donc vous, et s'il existe une brèche leur permettant d'accéder au château de l'ennemi, vous pouvez être sûr qu'ils l'exploiteront.

De plus, vous affrontez le Nizar, ce qui impose donc une double muraille crènelée et trois grands corps de gardeau maximum. Démarrez donc assez rapidement l'exploitation de pierre, et n'hésitez pas à supprimer les fermes de l'Abbé à l'aide de vos lanciers pour y positionner les vôtres. Achetez également des armes au marché pour développer votre défense.
 
L'aspect sommaire de votre muraille. Progressivement, mettez des doubles créneaux, ainsi que des tours rondes, et augmentez rapidement le nombre d'arbalétriers

Pendant les premières minutes, vous serez cependant tranquilles, car les ennemis s'attaqueront d'abord au Maréchal. De plus, le Wazir ne vous embêtera nullement, se déchaînant sur le Maréchal, et l'Emir ne construira pas ses maudites catapultes.
 
Le Nizar s'en prendra d'abord au Maréchal avant de changer de stratégie
 
Progressivement, le Wazir viendra à bout du Maréchal, et il vous faudra le sauver des balistes incendiaires adverses lorsque vous serez correctement développé

L'Emir enverra cependant assez rapidement des spadassins arabes vous rendre visite. Dix arbalétriers les tueront cependant sans grande difficulté.
 
Il sera facile de tuer les spadassins arabes adverses

Cependant, l'Emir ou le Wazir s'en prendront très vite à l'Abbé, à l'aide d'archers montés et de spadassins arabes qui attaqueront depuis le nord et le sud. Vous devrez donc avoir des arbalétriers au nord et au sud pour défendre efficacement le château et vos constructions, et également faire très attention aux assassins qui pourront ouvrir la porte aux spadassins arabes et archers montés ennemis.
 
Les archers montés des ennemis sont une diversion qui cacheront les monstrueux assassins du Nizar. Ne commettez pas la même erreur et empêchez cette racaille d'entrer chez vous.

Ce passage est pour ainsi dire le plus dur de la partie.

Vous devrez également protéger l'Abbé de nombreux spadassins arabes qui démoliront progressivement sa muraille. Contre eux, sélectionnez une dizaine d'arbalétriers, et menez-les sur l'une des tours carrées de l'Abbé d'où ils sauveront l'allié sans la moindre difficulté.

Les assauts ennemis se centreront ensuite sur le front nord. Construisez un trébuchet pour démolir la tour ronde de l'ennemi contenant son mangonneau, tout en développant votre défense jusqu'à pouvoir bombarder l'Emir avec des mangonneaux, et ensuite l'achever avec des massiers.

Pulvérisez la défense de l'adversaire
 
Achevez ensuite l'Emir

Occupez-vous maintenant de secourir le Maréchal, qui ne sera certes pas d'une grande utilité, mais c'est pour la postérité, et votre renommée. Pour le défendre, construisez quatre ou cinq tours rondes équipées de balistes et d'arbalétriers à côté de son château, afin de démolir les balistes incendiaires.
 
Protéger le Maréchal sera un jeu d'enfant

Ensuite, il faudra s'occuper du Nizar, pour conclure avec le Wazir. Créez pour cela une trentaine ou une vingtaine de catapultes avec de nombreuses munitions, et appliquez la technique traditionnelle contre le Nizar : rasez son château à coups de catapultes, les arbalétriers protégeant le tout, et utilisez ensuite une trentaine de massiers, en sachant que vous en perdrez environ une quinzaine avec les fosses piégées pour tuer le Nizar.
 
Le Nizar également n'aura pas une très bonne résistance

Il ne reste plus que le Wazir. Utilisez là aussi vos catapultes, en appelant à l'aide l'Abbé, qui ne sera jamais contre une petite boucherie. Cependant, le Wazir ne se révèlera pas aussi passif que le Nizar, et utilisera des archers montés et des spadassins arabes pour se défendre. De plus, il reconstruira en vitesse grand V les bâtiments détruits, et il faudra donc bien insister pour le dissuader, vu qu'il a une très bonne situation économique. Servez-vous aussi des moines guerriers de l'Abbé pour faire brûler les fosses empoissées de l'adversaire, et ne comptez pas sur le Maréchal poru vous aider. Envoyez tous vos arbalétriers sur le front.

En bref, il s'agit là d'une véritable bataille.
 
Il sera extrêmement difficile de raser intégralement le Wazir. Contentez-vous de l'endommager gravement, et de finir avec une vague importante de massiers
 
Concluez le niveau




Retour sur la piste

Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site