Tranquil Getaway

 





Sympathique mission (de mon point de vue) ni trop facile (quoique...), et encore moins du tout difficile. Du moins, une difficulté de taille s'impose, encore et toujours au niveau du développement.

Avoir de la nourriture et du bois sera extrêmement facile, car l'oasis est vaste et très dense ; mais les gisements de pierre et de fer sont assez éloignés, et vous devrez vous dépêcher de démarrer la production de pierre, car les moines guerriers des Abbés ne tarderont pas à venir démolir vos carrières et mines de fer lors de leurs premiers assauts.

Si vous êtes rapides, vous pourrez sans problème construire un mur, deux tours rondes et un grand corps de garde.

Il sera donc essentiel de vous développer en vous servant de la voie classique : les fermes. Ceci ne vous posera cela dit pas trop de difficulté, et vous pourrez facilement placer des taux d'impositions extrêmement élevés, vu que vous pouvez placer de nombreusesfermes.
 
L'économie sera très bonne dans cette partie.

Vous compenserez ainsi aisément le manque consternant de pierre et de fer en achetant le fer au marché pour pouvoir embaucher des spadassins européens. Attendez d'avoir une centaine de troupes avant de vous attaquer à l'Emir. Contre cet homme, utilisez auparavant le piège du bûcheron pour démolir la tour ronde contenant son mangonneau. Laissez cette tour en état de ruines ; elle constituera un excellent passage pour atteindre le donjon de l'Emir.
 
Il sera peut-être assez difficile de placer le trébuchet entre les multiples assauts des ennemis. Essayez de gérer tout cela, tout en n'hésitant pas à utiliser des archers montés pour protéger vos ingénieurs.

Quant aux assauts ennemis en question, avec une cinquantaine d'arbalétriers, vous n'aurez absolument rien à craindre. L'Emir utilisera des archers montés ridicules pour ses assauts.

Sa défense posera un problème, car il place plusieurs ingénieurs à huile bouillante sur le toit de son donjon. Plutôt que de voir toute votre armée se faire massacrer, envoyez des petits groupes constitués d'une dizaine de spadassins européens se prendre l'huile bouillante ; ils serviront de diversion ; il suffira ensuite de tuer l'Emir.

Comme vous pouvez vous en rendre compte, j'ai perdu soixante spadassins européens à cause de l'huile bouillante. Vous ne pourrez donc pas tuer un Abbé avec si peu de troupes. Recomposez donc une nouvelle armée constituée d'environ 130 spadassins européens, et si vous avez de la chance, vous parviendrez à tuer les deux Abbés à la suite sans problème.
 
La victoire avec la fin du second Abbé

 

           

Copyright © La Bible des Templiers (Stronghold Inside) 2015 
Toute reproduction du contenu et des graphiques de ce site est strictement interdit.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site